Vikings et Arabes : le choc des cultures

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Vikings étaient-ils de vulgaires pillards ou des commerçants au long cours?

C’est grâce à l’étude des pièces de monnaie arabes, les  dirhams, présentent au nord de l’Europe dès la fin du VIIIe siècle, qu’on explique l’installation des comptoirs vikings dans une région pauvre et inhospitalière, bien moins attirante a priori que l’Angleterre ou la France.

La perspective d’avoir accès à plus de richesses venues d’Orient attira les Vikings vers le sud, suivant le cours du Don et de la Volga jusqu’à Byzance, où ils sont attestés dès 839, et où ils reviendront régulièrement pour le commerce selon les chroniques d’Ibn Fadlan datant de 921/922.

Nous retracerons ici leur parcours, remontant les routes commerciales nous dévoilant ainsi ce pan de l’Histoire parfois méconnu. Les sources européennes et notamment anglaises ont conditionné durant des décennies notre connaissance des Vikings et de leur cheminement, mais qu’en est-il vraiment de ceux que nous percevions comme les « Barbares du nord »? Nous analyserons les œuvres et monnaies rapportés à bord de leur frêles embarcations afin de retrouver leurs points de contacts et partenaires commerciaux et remonter ainsi le cours du temps.

Cycle de conférences en salle avec support visuel projeté (type powerpoint) adapté à tous les publics, déclinable en 1, 2 ou 3 conférences.
Durée : 1h30 chacune 
Prix du cycle : 450 euros 
Prix unitaire : 160 euros


Were the Vikings  vulgar raiders or traders in the long term?

It is through the study of Arabic coins currency, dirhams from the late eighth century, which explains how Vikings installed countertops in a poor and inhospitable region as northern Europe, although less attractive than England or France.

The prospect of having access to more wealth from the East drew the Vikings to the south, following the course of the Don and Volga to Byzantium, where they are attested as early as 839, and they come back regularly for trade according to Ibn Fadlan’s chronicles often cited dating from 921/922.

Here we will trace their journey up trade routes and showing us this piece of history sometimes overlooked. European and especially English sources have conditioned for decades our knowledge of the Vikings and their journey, but what it really those we perceive as « barbarians of the north »? We will analyze the works and brought aboard their small boats to currencies to find their points of contacts and business partners and thus go back in time.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s